Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Humeurs’ Category

3 ans

Tu viens tout juste d’avoir 3 ans. Parfois j’oublie que tu n’as justement que trois petits ans tellement tu me semble grand.

Tu veux toujours tout faire tout seul. Tu parles aussi bien qu’un grand. Tu suis ta soeur de deux ans ton aînée dans toutes ses aventures.

A trois ans tu aimes toujours autant les voitures, les histoires et les pompiers. 

A trois ans tu t’affirmes et n’acceptes plus toujours comme paroles d’évangile tout ce que dit ta soeur. (à son grand désespoir mais à mon grand soulagement)

A trois ans tu adores faire des gâteaux, jouer avec l’eau et faire de la peinture.

À trois ans tu aimes les câlins, les bisous et les histoires du soir.

A trois ans tu commences à « écrire » et tu me fais rire.

image

A trois ans tu vas à l’école et je suis si fière de toi.

A trois ans tu es un grand mais encore un petit peu mon bébé.

Je t’aime mon So, mon grand

image

Bon anniversaire

Read Full Post »

Je ne sais plus quand c’était… Dans la voiture nous n’étions que quatre ça c’est sûr.

Nous roulions tranquillement sur l’autoroute, enfin si on peut dire « tranquillement » vu la vitesse sur l’autoroute. La circulation est fluide le régulateur est calé sur 130. Nous arrivons au péage. Mon mari qui conduit enfonce la pédale de frein pour ralentir… Et rien ne se passe, la voiture continue son bonhomme de chemin à 130, avec le péage qui se rapproche beaucoup trop vite. Mon mari écrase encore la pédale, non le régulateur ne se désactive. Il panique un peu (moi aussi mais à la place passager je ne peux rien faire). Il essaie de désactiver le régulateur par le bouton, toujours rien (peut-être s’est il trompé de bouton… Mais on ne le saura jamais). Il enfonce la pédale d’embrayage à fond, met le frein à main (électronique sinon c’est pas drôle), se dirige sur une voie du péage qui est fermé et juste avant la barrière la voiture s’arrête enfin. On ne réalise pas bien ce qui s’est passé on temble beaucoup. On respire, on se calme. Et on constate que dans la panique la pédale d’embrayage à sauté. Nous appelons donc la dépanneuse c’est la grosse galère évidemment on se voit déjà repartir avec un véhicule de prêt trop petit pour contenir tous nos bagages.

Finalement, le dépanneur parvient à nous remettre l’embrayage, temporairement mais il faudra le faire réparé…

On lui explique le problème et il a cette phrase qui nous tue « Mais non le régulateur peut pas se bloquer » avec un air qui dit « Vous avez halluciné vous êtes juste un peu con »

Personnellement, je ne vois pas pourquoi le régulateur système électronique par excellence ne pourrait pas être défaillant comme tout autre élément d’une voiture ! En fait, même plus particulièrement pour tous les éléments électroniques d’une voiture. Tout le monde a déjà entendu parlé de voitures dont les vitres électriques ne s’ouvrent plus ! (ou ne se ferment plus ce qui est plus problématique). D’autre part travaillant dans l’informatique et l’électronique même si nous n’y connaissons rien en matière de voiture… Nous savons que l’informatique et l’électronique ce n’est pas quelque chose de fiable à 100%, oui il y des bugs ! Merci d’arrêter de nous prendre pour des idiots !

Décidément, le mécanicien n’est pas électronicien !

Plus récemment, l’ordinateur de bord de notre voiture (oui la même que pour le problème de régulateur que nous n’utilisons plus d’ailleurs), nous a lâché. Heureusement, nous avons un tableau de bord à cadran à aiguilles pour ce qui concerne tour ce qui vraiment vital dans une voiture : vitesse, compte tour, température, essence… Donc notre ordinateur de bord gérait la consommation, le gps, l’heure (indispensable dans une voiture qu’est-ce que ça nous manque) et l’autoradio (j’oublie sûrement des trucs vu que ça fait un moment qu’il nous a lâché je ne me souviens plus).
Donc nous l’emmenons chez le garagiste pour connaître le prix de la réparation.

Le garagiste a fais sa recherche de panne avec sa petite valise. « C’est l’écran qui est HS, il vaut 900€. L’ordinateur je peux pas savoir faudrait d’abord changer l’écran pour voir. L’ordinateur lui fait 800€. »
On croit à une grosse blague quand même.
Le prix déjà nous fait halluciné. Juste l’écran d’affichage qui est en couleur pourri même pas tactile, est plus cher que ma tablette qui est un mini ordinateur ? C’est abusé !
Ensuite, nous sommes très sceptiques quant au diagnostic. Nous ne sommes pas mécaniciens… Mais j’espère que si la valise devait diagnostiqué l’écran de l’ordinateur de bord elle diagnostiquerait d’abord l’ordinateur. Or apparemment le gentil monsieur n’est pas capable de savoir. Mais il est quasi sur que c’est seulement l’écran qui pose problème.

Bon encore une fois, nous en voiture on y connaît rien. Mais les ordinateurs par contre… Par exemple un ordinateur sans écran ça fonctionne. Certes c’est pas très utilisable mais ça fonctionne. Dans notre cas, on devrait quand même avoir de la musique ! (et pouvoir récupérer notre CD qui est coincé dedans depuis tout ce temps). A l’inverse, l’écran seul il peut pas fonctionner, donc forcément si l’ordinateur derrière est HS on peut penser que l’écran est HS. Bref, le diagnostic ne nous plaît pas du tout, et nous sommes intimement persuadé que le gars nous ferait changer un écran en parfait état de fonctionnement !
De toute façon vu les prix nous ne nous lançons pas dans la réparation.

Dernièrement j’ai emmené la voiture chez un autre garagiste pour changer les plaquettes. J’ai demandé à un nouveau diagnostic pour l’ordinateur. En conclusion ? Cette fois le mec il a bossé. Il a démonté l’ordinateur pour en mettre un autre. Ça nous a coûté cher en main d’oeuvre, mais… Nous avions raison ! L’écran fonctionne très bien ! C’est l’ordinateur qui a un problème.

J’aime pas les garagiste parce que j’ai toujours l’impression de me faire avoir parce que j’y connais que dalle. Mais j’aime encore moins quand il pense tout savoir et qu’il nous prenne pour des c****.

Alors chers garagistes certes on est ignorant en matière de mécanique, mais n’oubliez pas que les voitures d’aujourd’hui c’est aussi beaucoup de l’électronique et sur ce sujet vous êtes loin d’être tous compétents et surtout des non garagiste peuvent en savoir bien plus que vous !

Read Full Post »

Je n’en peux plus…

A la base la neige c’est vrai c’est marrant. C’est rare quand il y en a les enfants sont ravis et ça nous fait oublier la galère que ça représente pour nous pour aller bosser.
Cette année je suis en congé maternité alors c’est moins embêtant, pas de stress de train annulé ou de ne pas réussir à rentrer chez soi.

image

Malgré ça… La neige depuis un mois veut aussi dire temps bouché depuis un mois. On n’a presque pas vu le soleil, et en plus il caille sévère ! La maison est de plus en plus froide et il est de plus en plus difficile de faire remonter la température (14° ce matin, nous n’avons qu’un poêle à bois pour chauffer toute la maison).

Bref, au bout d’un moment la neige moi j’en ai ras la casquette ! Ce sont les mois d’hiver avec l’absence de soleil et des températures négatives qui sont le plus difficiles, et tous les matins en se levant « ah… Il a encore neigé cette nuit. » Juste ce qu’il faut pour que ça puisse être dangereux sur la route, mais loin d’être suffisant pour que les enfants en profitent la plupart du temps.

Mais surtout encore une fois, c’est l’absence de soleil qui est le plus difficile. Notre maison est conçue pour chauffer avec le soleil, et juste le poêle à bois. Il n’est pas prévu qu’il n’y ait pas du tout de soleil ! Sans compter comme ça nous casse le moral.

Quand nous sommes arrivés dans la région ce qui nous a plus c’était le fait de voir le soleil pratiquement tous les jours. Même pas longtemps, juste une heure mais il semblait faire une apparition pratiquement quotidienne… Sauf que cette année c’est loin d’être le cas. C’est déprimant !

Bref, j’ai hâte que le temps change. On a l’impression qu’on en verra jamais le bout.

Read Full Post »

Il ne m’était jamais arrivé de passer aussi longtemps sans mettre les pieds en Bretagne.

image

Après tout ce temps enfin je rentre passer quelques jours chez moi. Mine de rien la Bretagne me manque, ma famille…

Je ne réalise pas que demain soir je serais en Bretagne. Il s’est passé tant de choses depuis la dernière fois. J. est né, il ne connaît pas encore mon pays. Mon frère a terminé la rénovation de sa maison et y a emménagé. Mon autre frère s’est installé avec sa copine. Mes parents ont fait une véranda et d’autres travaux dans la maison.

Il s’est passé tellement de chose que je n’ai pu suivre que de loin. C’est dur cet éloignement. Je n’ai pas pu participer à la rénovation de la maison de mon frère comme le reste de la famille (et même de la famille moins proche tel que oncle tante cousin), je vais être la dernière à visiter cette maison. Beaucoup de membre de ma famille vont enfin faire la connaissance de J. alors qu’il a déjà trois mois.

Des fois ça me fait mal au coeur de penser à ça… Toutes ces choses que je ne peux pas partager avec eux… Ou seulement de loin.

Mais demain je serais là bas. J’ai du mal à réaliser. Une boule d’angoisse me noue l’estomac. Nous y allons en train demain soir ça va être sport, je rejoins mon mari sur Lyon avec les enfants. Je prends le TER seule avec les trois, départ juste après l’école j’ai peur de rater le train… Les trains. Et j’ai encore beaucoup de choses à préparer pour ce voyage demain.

Et puis le blues, la nostalgie m’envahit… J’imagine déjà, je vois la gare de Rennes, la maison de mes parents et je sais déjà que comme à chaque fois que j’y vais, trop rarement, je reconnaîtrais un peu moins les lieux que la fois précédente.

Parfois j’aimerai tellement retourner là-bas. Je ne pensais pas en m’installant si loin que ça me pèserait autant… Moi qui a une époque rêvait de partir m’exiler à l’ étranger.

Read Full Post »

Certains événements me font réalisés à quel point j’ai grandi en tant que maman. Je ne suis plus une débutante.

Courant décembre J. a fait une bronchiolite qui a nécessitée des séances de kine respiratoire. Ces séances de torture où notre enfant semble être écrasé par le kine et hurle tout ce qu’il peut. J’ai grandi car je n’ai pas pleuré. Je suis restée stoïque.

Je me souviens, pour Ell, je detournais mon regard, les larmes aux yeux. J’avais même dû quitter la pièce laissant mon mari gérer tellement ça m’était douloureux.

Mais aujourd’hui, j’ai grandi. Doucement, sans m’en rendre compte je me suis forgée ma carapace de maman. Cette carapace que chaque parent doit apprendre à se forger pour avoir toujours l’air fort et inébranlable aux yeux de leurs enfants. Nous sommes leur pilier, leur fondation nous nous devons de ne pas flancher face à eux. Nous nous devons de toujours les rassurer même quand on a peur pour eux, mal pour eux, qu’on souffre avec eux.

J’ai donc découvert ma carapace quand j’ai emmené mon bébé qui avait tout juste deux mois à ces séances de Kine. J’ai réalisé que j’assistais à la séance sans être vraiment là, lorsque l’espace d’une seconde j’ai lâché ma garde, une toute petite brèche dans ma carapace et j’ai senti mes yeux s’embuer. J’ai colmaté aussi vite que possible cette brèche, en réalisant que non ce n’était pas seulement parce qu’il était plus petit que sa soeur lorsqu’elle était à sa place que je le supportais plus facilement, j’avais juste grandi.

Read Full Post »

image

#jesuischarlie

Read Full Post »

Bonne année !

2014 s’est achevée. Ce fut pour moi une année riche. 2014 c’était J. C’était ma dernière grossesse. C’était du running. C’était du DIY, du tricot. C’était des enfants qui grandissent encore et toujours. Beaucoup de bonheur et d’amour, des câlins et des bisous et pas mal de cris aussi.

Maintenant commence 2015. Pour fêter cette nouvelle année, je suis allée courir (première sortie depuis le début de ma grossesse). Dans la neige et dans la boue mais c’était parfait. Cette année commence avec des idées et des envies pleins la tête de DIY et de tricot. Cette année commence avec pleins de projets de sorties et découvertes avec les enfants. Cette année commence avec l’envie de faire toujours mieux et toujours plus que les années passées. Cette année commence avec la certitude que je ne pourrais pas tout faire, mais c’est pas grave 2016 viendra derrière !

Je vous souhaite une bonne année, je vous souhaite que cette année soit riche de moments de joie et de bonheur !

Read Full Post »

C’était mercredi, J. 1 mois n’a voulu cette nuit ne dormir que sur moi. Je suis fatiguée. Et puis la visite chez le pédiatre accompagné de So, heureusement Ell est l’école.

La grande justement 4 ans et demi, qui commence à zapper les siestes. Je suis fatiguée… Ils mettent le bazar, casse… Et Ell 4 ans et demi qui ne veut plus faire la sieste mais qui en fin de journée est fatiguée et s’énerve pour rien. Et moi qui suis aussi fatiguée et m’énerve aussi vite. Et J. qui pleure et So qui jette des jouets encore… Et moi fatiguée qui perd patience.

Et Ell 4 ans et demi, fatiguée qui s’oublie sur le canapé tout neuf. Et moi qui demande ce que c’est cette tâche… Et Ell 4 ans et demi, trempée qui me répond sans honte qu’elle a fait pipi dans sa culotte. Et moi qui suis fatiguée, qui ne peut pas comprendre comment elle peut ne pas se précipiter aux toilettes quand sa culotte est mouillée… Je hurle qu’elle aille faire pipi… Je hurle pour évacuer mon incompréhension, ma fatigue, mon exaspération… Je hurle parce que ma main a bien failli partir… Je hurle parce qu’avec cette fatigue je ne sais plus comment réagir face à ce énième pipi dans la culotte, face à elle qui s’en fiche et qui est insolente, et j’ai peur de ne plus me maîtriser…

image

Je hurle. C’est inutile, je sais que je ne devrais pas, que ça n’aide pas… Alors j’essaie de me souvenir de tous les bons conseils. Garder son sang froid. Je suis fatiguée. Garder son sang-froid. Je veux m’échapper. Je prends mon téléphone. J’appelle mon chéri à l’aide… Mais il a crevé. Garder son sang froid. Je laisse ma fille se débrouiller avec son pipi. Je lui dis que je suis trop fatiguée, que j’ai besoin de souffler, pour ne pas faire une bêtise. Je prends mon tricot m’installe à table et me mets au travail sourde aux gémissements de ma fille, aux jeux du grand. Je suis fatiguée. Je m’évade. Garder son sang froid.

Garder son sang froid…

Read Full Post »

Pour moi l’automne rime avec châtaignes. Depuis, que je suis gamine à chaque automne on allait rituellement ramasser les châtaignes pour les faire griller dans la cheminée. Et mes meilleurs souvenirs « châtaignes » c’est lorsqu’on a un vrai automne qu’on se prend une saucée, qu’on rentre fourbus, trempés et frigorifiés avec nos seaux pleins de châtaignes… Et qu’on se réchauffe devant la cheminée, où les châtaignes ramassées auparavant par ma grand mère (pour qu’elles aient eu le temps de séchées on grille pas les châtaignes fraîchement ramassées voyons, heureusement que ma grand mère anticipait !), grillent et éclatent joyeusement… on se réchauffait difficilement dans la vieille maison mal isolée de ma grand mère, mais l’ambiance était là, l’odeur des châtaignes… La première fournée sur laquelle on se brûlait les doigts. Les mains et la bouche noirs de suies à la fin de la dégustation. La bataille de mains noires avant le décrassage. Le cidre fermier pour accompagner (quand j’en ai eu l’âge bien sûr).

Heureusement pour moi, juste à côté de chez moi il y a une forêt pleines de châtaigniers, j’espère bien offrir de magnifiques souvenirs châtaignes à mes enfants aussi !

Read Full Post »

Automne

L’automne est bien là. Les températures ont chuté. La pluie est tombée. Les jours raccourcissent. En se levant ce matin la température dans la maison était descendue en dessous de 20°.

L’automne est là. Le soleil décline à l’horizon et entre de plus en plus dans la maison à travers les baies et portes fenêtres. Enfin on ne cache plus cette lumière, on laisse les rideaux ouverts et on apprécie la douce chaleur du soleil qui réchauffe la maison, et nos pieds.

image

7h. 19,7° en moyenne dans la maison – 7° à l’extérieur
13h. 21,5° en moyenne dans la maison – 14° à l’extérieur

Une maison chauffée au soleil c’est si agréable. Je n’ai pas encore hâte de faire du feu. J’aime les saisons intermédiaires du printemps et de l’automne où le soleil n’est pas craint mais apprécié, où les températures extérieurs sont encore suffisamment agréables pour pouvoir profiter du jardin.

Allez on en profite un max !

Read Full Post »

Older Posts »